Jean-Louis Gerbaud

Artiste

http://www.jeanlouisgerbaud.com/

Entretien radiophonique avec Jean-Louis Gerbaud

par Flavie Cournil et Nicolas Chatelain | in situ

25 août. — Dans la promenade de ce matin, étudié longuement la mer. Le soleil était derrière moi, la face des vagues qui se dressait devant moi était jaune, et celle qui regardait le fond réfléchissait le ciel. Des ombres de nuages ont couru sur tout cela et ont produit des effets charmants : dans le fond, à l’endroit où la mer était bleue et verte, les ombres paraissaient comme violettes ; un ton violet et doré s’étendait aussi sur les parties plus rapprochées quand l’ombre les couvrait. Les vagues étaient comme d’agate. Dans ces parties ombrées, on retrouvait le même rapport de vagues jaunes, regardant le côté du soleil, et de parties bleues et métalliques réfléchissant le ciel.

Extrait du Journal d’Eugène Delacroix, Dieppe, 25 août 1854.